Sélectionner une page
Le commencement - Détails du projet

Que sais-je sur Ayika’a ?
Qui suis-je Ayika’a ?
« Croyez-vous que je sois juste un projet de mannequinat ? »
« Me voyez-vous seulement, en tant qu’une agence ou qu’une galerie photos qui propose de nouvelles figures ? »
« NON, NON et NON… »
Je suis la voix contre la caricature, l’exclusion, le rejet et le racisme.
Je suis la voix artistique pour la diversité, l’inclusion, l’admission, l’amour et la fraternité.

Ayika’a a au départ été créée pour tenter de soulever des problématiques liées à la sous-représentation des femmes noires et métisses dans le monde de la mode et plus largement des médias.
Pour cela, notre premier projet a été le lancement d’une campagne photo. Un casting a été organisé à l’issue duquel 26 jeunes femmes ont été sélectionnées pour figurer sur la campagne de lancement du projet.
Nous avons décidé de ne pas nous limiter à des mannequins professionnels. Il était en effet essentiel pour l’ensemble de l’équipe que toutes les femmes qui regardent ces photos, se sentent représentées.

Alors que notre idée de départ était de prendre les photos nous-même, nous avons été contactées par des professionnels de la mode. C’est ainsi que nous ont rejoint une maquilleuse, une coiffeuse et même un photographe de métier ! Une fois l’équipe au complet, les shootings ont pu commencer.
Coiffure, maquillage et stylisme, rien n’a été laissé au hasard. Grâce à la bonne volonté des jeunes femmes, qui pour certaines se retrouvaient pour la première fois devant l’objectif, et grâce au travail acharné d’une équipe motivée, nous sommes parvenus à atteindre le résultat espéré.

Crédits : Directrice artistique: Cindy Babin / Styliste: Cindy Babin, Raïssa Gbakatchétché / Photographe: Jerome Jack / Maquilleuse: Jessica Crater / Coiffeuse: Biecha Ahamada / Assistantes: Raïssa Gbakatchétché, Safia Dos Santos.

Remerciements à : Claire Baudry coiffeuse, Donia Diallo et Lauraine Koné stylistes. Fatim Tembely, Alimenta Silué, Andréa et Cindy Avvocato (relecture, réseaux sociaux…).