New York, capitale de la mode

De l’autre côté de l’Atlantique, les choses vont vite. New York, capitale mondiale, regorge d’une population diversifiée et d’activités tout autant diverses et variées. De par son histoire, la façon dont elle l’a géré New York est une ville cosmopolite qui donne sa chance à tous.

De ce fait, on pourrait se dire que la population noire doit avoir une place privilégiée au sein de cette société.

 

Une plus grande ouverture aux opportunités pour les noirs ?

Dans cet article vous pouvez en apprendre plus sur le sujet du jour : ce que l’histoire nous apprend sur l’industrie de la mode. Par exemple qu’Ann Lowe, créatrice de plusieurs tenues pour Jackie Kennedy, dont sa robe de mariage en 1953, qui fut la première à percer aux Etats-Unis.

« Pourquoi les créateurs et mannequins noirs sont-ils si peu nombreux à la Fashion Week ? »

L’industrie de la mode en 2017 :

Nous sommes en 2017 mais les habitudes ont la vie dure. Découvrez quelques témoignages de mannequins professionnels de par le monde, qui doivent encore faire face à certaines mentalités arriérées.

Le mannequin Ebonee Davis nous en apprend un peu plus :

Ebonee Davis a écrit une lettre à l’industrie de la mode en soulignant le devoir des médias de la mode pour aider à changer la perception des noirs. Dans son discours passionné, elle explore davantage cette idée en se souvenant de ses expériences en tant que modèle noir dans l’industrie. Elle insiste sur le fait que l’industrie de la mode ne reflète pas seulement les normes de beauté, elle reflète l’état actuel de notre démocratie. En tant que créateurs de médias, l’industrie doit travailler à rétablir l’humanité de la déshumanisation systématique et créer une société où tout le monde peut être fier de qui il est et d’où il vient.

Après avoir été découverte à l’âge de 18 ans, Ebonee Davis a quitté Seattle pour New York pour poursuivre son rêve de modélisation. Tout au long de sa carrière accélérée, elle a honoré les pages de certaines des publications les plus convoitées de la mode, de Teen Vogue à Sports Illustrated. Davis était l’une des six finalistes dans le Sports Illustrated Model Search et elle est apparue dans deux des nouvelles campagnes de Calvin Klein.

Dans cet article, un petit constat de la situation avec pour exemple la NY fashion week de 2015 :

Vanessa Friedman l’a écrit dans le New York Times plus tôt cette année, « l’état des lieux des podiums reflète simplement une situation encore plus grave dans les structures de pouvoir de l’industrie de la mode. » Elle a relevé que parmi les 470 membres du CFDA, seulement 12 étaient afro-américains.

« Mode et racisme, état des lieux »

Et aujourd’hui ?

Y a-t-il une mode « noire » ? Pourquoi les créateurs et mannequins noirs sont-ils si peu nombreux ? Et doivent-ils utiliser leur talent pour marquer leur différence ? Ce sont les questions posées lors d’un symposium organisé à l’ouverture de la Semaine de la mode de New York, alimenté par une grande rétrospective sur la création noire organisée par le prestigieux Fashion Institute of Technology.

« Y a-t-il une mode "noire" ? »